Connect with us

Actualités

Le CONATEL dément avoir fourni les relevés des appels téléphoniques de Gracia Delva

Published

on

TVS_728x90

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe ce mardi 23 avril. Le sénateur Jean Renel Sénatus a révélé que son homologue Garcia Delva a eu près de 24 conversations téléphoniques avec le chef de gang Arnel Joseph durant la période « Peyi lòk ». Des informations qui proviendraient du CONATEL, à en croire le président de la commission justice et Sécurité du Sénat de la République.

« Le Conatel n’a pas les moyens techniques, ni le mandat, ni la mission pour participer à ces types d’investigation » a fait savoir Jean David Rodney, directeur général du Conseil National des Télécommunications.

Actimed_728

L’ingénieur précise, par ailleurs, que seules les compagnies de téléphonie mobile disposent de telles données et pourraient les divulguer à la suite d’une décision de justice. Et d’ajouter que les propos du sénateur étaient imprécis ou avaient des erreurs d’interprétation.

Signalons que le sénateur de l’Artibonite a avoué aujourd’hui avoir l’habitude de communiquer par téléphone avec le caïd de Village de Dieu. Toutefois, il a nié être de connivence avec Arnel Joseph.

L’élu de l’Artibonite en a aussi profité pour lancer une pique en direction de l’homme d’affaires Réginald Boulos. Ce dernier, selon le parlementaire, a l’habitude de traiter avec ce genre d’individus. Il cite le cas de Ti Houngan de Cité-Soleil que le docteur Boulos qualifie de « leader communautaire ».

Grand Vitara_KasePri
Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Rejoignez les 1 049 889 autres abonnés

Commentaires

Archives

Publicités

On en Parle